La liste de mes livres préférés, des idées de lectures qui m’ont passionné.

D’aussi loin que remontent mes souvenirs j’ai toujours lu et j’ai toujours aimé lire. Même si le temps ou je pouvais lire 10 livres par mois est maintenant révolu, il n’en reste pas moins que prendre un bouquin le soir est toujours un réel plaisir! Vous aimez beaucoup discuter de ce sujet sur instagram et me demander des recommandations alors je me suis posée la question des livres que j’ai préféré. Ceux que je mettrais sur MA liste à lire à « tout prix ». La lecture c’est comme les goûts et les couleurs. Heureusement on aime vraiment pas tous la même chose, mais il y a quand même des grands classiques et je me réfère moi même souvent aux avis des lecteurs! Alors voilà, je vais vous livrer ces livres dont je me souviens encore parfaitement des années après les avoir lu! C’est plutôt bon signe quand un livre nous marque autant!

 

Les romans

Orgueil et préjugés de jane Austen : « Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant. « La plus grande femme écrivain que nous ayons.» »

Autant en emporte le vent (les trois tomes) de Margaret Mitchell : « Autant en emporte le vent est une fresque historique, jamais surpassée, sur la société des Etats sudistes et les tragédies de la guerre de Sécession. C’est aussi un roman d’amour dont les héros, Scarlett O’Hara et Rhett Butler, sont entrés à jamais dans la galerie des amants légendaires. »

La dernière valse de mathilda  de Tamara McKinley: « 1923. À Churinga, dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, enterre sa mère. Elle sait que désormais, face à son père, un homme cruel et égoïste, elle ne pourra compter que sur elle-même pour conserver ses terres?
Cinquante ans plus tard, Jenny pleure la disparition tragique de son petit garçon et de son époux. Seul legs de ce dernier : le domaine de Churinga.
Sur place, Jenny trouve le journal intime de Mathilda, dont elle entreprend la lecture. Bien vite, elle découvre des similitudes entre leurs destinées et l’angoisse l’assaille : a-t-elle bien fait de venir s’installer ici ?
Les toutes dernières pages du journal lui révèleront la terrible vérité de Churinga et le secret de sa naissance. Une étape nécessaire pour rencontrer de nouveau l’amour.  »

Ensemble c’est tout d’ Anna Gavalda : « L’action se déroule à Paris, au pied de la tour Eiffel très exactement, et couvre une année. Ce livre raconte la rencontre puis les frictions, la tendresse, l’amitié, les coups de gueule, les réconciliations et tout le reste encore, tout ce qui se passe entre quatre personnes vivant sous un même toit. Quatre personnes qui n’avaient rien en commun au départ et qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Un aristocrate bègue, une jeune femme épuisée, une vieille mémé têtue et un cuisinier grossier. Tous sont pleins de bleus, pleins de bosses et tous ont un coeur gros comme ça (non, plus gros encore !)… C’est la théorie des dominos à l’envers. Ces quatre-là s’appuient les uns sur les autres mais au lieu de se faire tomber, ils se relèvent. On appelle ça l’amour. »

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi : « Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité. »

Sur la route de madison deRobert James Waller : « Francesca Johnson, fermière de l’Iowa, était seule cette semaine-là ; son mari et ses enfants s’étaient rendus en ville pour la foire agricole. Sa rencontre avec Robert Kincaid, écrivain-reporter qui photographiait les ponts du comté de Madison, eut lieu au cours de l’été 1965. Dès leur premier regard, ils surent qu’ils étaient faits l’un pour l’autre de toute éternité. Ils ne disposaient que de quelques jours pour se connaître, s’aimer et vivre une vie entière de passion silencieuse, avide et sans espoir.

«(…) le plus spectaculaire phénomène littéraire de la dernière décennie.» »

Sur la route de Madison

Le livre des Baltimore De Joel Dicker : « Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ? »

Le livre des baltimore

Extrait du livre : « Arrête avec le Drame,Marcus. Il n’y a pas un Drame mais des drames.Le drame de ta tante,de tes cousins. Le drame de la vie. Il y a eu des drames, il y en aura d’autres et il faudra continuer à vivre malgré tout. Les drames sont inévitables. Ils n’ont pas beaucoup d’importance dans le fond . Ce qui compte, c’est la façon dont on parvient à les surmonter. « 

Les derniers jours de nos pères de Joel Dicker (pour les amateurs de la période de la seconde guerre mondiale) : « Le lecteur est immergé dans le quotidien du SOE durant la Seconde Guerre mondiale (organisation de renseignement créée par Churchill). Cette période plus que troublante de l’Histoire n’a de cesse de passionner les nouvelles générations qui pourront ainsi s’interroger sur la liberté, le patriotisme mais aussi la nature humaine face à l’horreur. L’auteur met en évidence des zones d’ombre de l’Histoire sous une plume à vif. Émotions garanties pour les lecteurs en quête de connaissances plus approfondies sur un passé collectif tragique. »

 

Science Fiction et fantaisie

S’il n’y avait que deux épopées à lire, c’est sans grande originalité que je invite à découvrir en livre ces deux mondes imaginaires desquels on ne ressort pas indemne!

La trilogie du seigneur des anneaux : »la très véridique histoire de l’Anneau de Puissance forgé naguère par Sauron le Grand. Un homme eut le courage de le lui arracher et ainsi le chassa hors du monde. Le Maître Anneau se perdit. Peut-être a-t-il fait le malheur de ceux qui l’ont pris ? Mais la Terre du Milieu s’enfonce dans la nuit. L’Ennemi est de retour ! Avec l’Anneau Unique, il aurait le moyen d’abattre toute résistance. Par chance, j’ai compris le premier qu’il est ici. Mais déjà, ses Cavaliers Noirs galopent sur la terre des Hobbits. L’Anneau lui-même désire revenir à son maître. Le temps presse. Bientôt il le trouvera et il recouvrira toutes les terres de ténèbres. Il faut détruire cet Anneau, petit Frodon ! Il le faut !

Spécialiste de philologie faisant autorité dans le monde entier, J. R. R. Tolkien (1892-1973) a écrit en 1936 Le Hobbit, considéré comme un classique de la littérature enfantine puis en 1938-1939 un essai sur les contes de fées. Paru en 1949, Farmer Giles of Ham a séduit adultes et enfants. J. R. R. Tolkien a travaillé quatorze ans au cycle intitulé Le Seigneur des Anneaux composé de : La Communauté de l’Anneau (1954), Les Deux tours (1954), Le Retour du roi (1955) – œuvre magistrale qui s’est imposée dans tous les pays, adaptée à l’écran par Peter Jackson avec le phénoménal succès que l’on sait. »

Harry Potter JK Rowling : Harry Potter ne se présente plus, il se lit tout simplement. Bien loin de l’effet de monde, le monde magique de JK Rowling est un vrai bonheur. Nous avons grandit avec Harry. Il a été pour beaucoup un véritable compagnon de route.

 

Les biographies

Un long chemin vers la liberté : Tout le monde devrait avoir lu ce livre. « Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue de vingt-sept années de détention.
Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d’un peuple et le devenir d’une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud, de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid.
Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du xxe siècle, ce livre est aussi le témoignage d’un combat exemplaire pour la dignité humaine. »

Une vie : Un exemple pour toutes les générations. « Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée, en France et à l’étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps.
Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine. »

Marie Antoinette de Stefan Zweig: Vilipendée par les uns, sanctifiée par les autres, l’« Autrichienne » Marie-Antoinette est la reine la plus méconnue de l’histoire de France. Il fallut attendre Stefan Zweig, en 1933, pour que la passion cède à la vérité.
S’appuyant sur les archives de l’Empire autrichien et sur la correspondance du comte Axel de Fersen, qu’il fut le premier à pouvoir consulter intégralement, Stefan Zweig retrace avec sensibilité et rigueur l’évolution de la jeune princesse, trop tôt appelée au trône, que la faiblesse et l’impuissance temporaire de Louis XVI vont précipiter dans un tourbillon de distractions et de fêtes.
Dans ce contexte, la sombre affaire du collier, habilement exploitée par ses nombreux ennemis à la cour de France, va inexorablement éloigner Marie-Antoinette de son peuple.
Tracé avec humanité et pénétration, ce portrait est assurément un des chefs-d’oeuvre de la biographie classique, où excella l’auteur de Trois poètes de leur vie et de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme.

Même si ce ne sont pas de biographies à proprement parlé j’aimerais ici vous nommer un auteur que j’adore. Pour ces citations, sa joie de vivre. Je parle bien sur de Jean D’ormesson et de son roman Je dirai malgrè tout que cette vie fut belle : « Pour se défendre dans un procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui. Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce « monde d’hier » si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon. Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé : « Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse ? Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires. » Les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera. Prix des députés 2016. »

Jean D'ormesson

 

Les Polars

je dirais ici que ce sont plus des auteurs de l’on aime. Généralement on suit avec eux la vie d’un détective, d’un policier ou d’un romancier! Je n’aime pas ceux qui font très peur mais j’aime bien le suspense et la tension de ces livres.

Camilla Läckberg Eriksson « est une écrivaine suédoise, née le 30 août 1974 à Fjällbacka. Célèbre pour ses romans policiers, elle a été classée en 2009 comme sixième écrivain de fiction le plus vendu en Europe. Elle est notamment appréciée pour la mise en scène glaciale de ses romans et ses personnages que l’on retrouve sur plusieurs séries : le couple Erica Falck-Patrick Hedström. »

Millénium de Stieg Larson (trois tomes) : « Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.
Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu’il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millénium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d’ombre qui l’entourent, dans :
Millénium 2 – La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ;
Millénium 3 – La Reine dans le palais des courants d’air. »

Cette liste est bien évidemment non exhaustive et j’aurais à coeur de venir la mettre à jour quand un livre m’ aura vraiment plu! Je serais curieuse de connaître vos livres à vous! N’hésitez pas à partager vos coups de coeur en commentaire!

Et si vous aimez les livres autant que moi, il y a une librairie que vous ne devez pas louper à Biarritz. Le Bookstore, le vrai temps du livre à Biarritz!

Bookstore Biarritz Le bookstoreDSC_0331

Livres biarritzDSC_0334DSC_0336

Les derniers jours de nos pèresLes livres sont plus forts que la vie

Extrait : »Pourquoi j’écris  ? Parce que les livres sont plus forts que la vie. Ils en sont la plus belle des revanches. Ils sont les témoins de l’inviolable muraille de notre esprit, de l’imprenable forteresse de notre mémoire. »

Liste de livres à lire

4 commentaires sur « La liste de mes livres préférés, des idées de lectures qui m’ont passionné. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s