Ces filles qui osent, créer sa propre marque de maillot avec Bain

C’est une histoire passionnante qui a démarré sans même qu’elle ne le décide vraiment. D’un simple « challenge » avec un ami : « tu crois que tu pourrais me réaliser un short sur mesure » à la création d’une marque à part entière. J’ai écouté son histoire à rebondissement d’une traite, tellement son expérience et apprentissage est riche d’enseignement. C’est avec passion et beaucoup de travail que ses collections prennent vie pour notre plus grand bonheur. Son credo, proposer des produits pour des femmes et non des « enfants » avec des maillots de très grande qualité, adaptés aux morphologies de toutes les femmes. La matière utilisée, les coupes, les renforts, tout est conçu pour que ces pièces vous mettent le plus en valeur possible. On adore sa mentalité et son travail, c’est encore une très belle source d’inspiration, elle a osé créer sa marque BAIN , elle vous raconte. 

Peux tu nous dire qui es tu aujourd’hui ( ce que tu fais, ou et comment tu vis)?

Aujourd’hui je vis et travaille de chez moi, à Biarritz. 

Bien que je sois designer, je change régulièrement de métier! J’alterne entre la production, les ventes, les chiffres, la communication,… heureusement, certaines personnes sont là pour m’aider… mais c’est comme être en stage en permanence. Il n’y a pas un jour sans que j’apprenne quelque chose de nouveau. Je fais de mon travail mon quotidien et m’efforce de le rendre aussi agréable que possible! Je profite de mes pauses déj, ou entre deux rdv, pour aller surfer. Je participe à des conférences, co-working, workshop et ateliers où je rencontre de nombreuses personnes avec qui échanger. Je savoure le fait d’aménager mon temps et mes espaces de travail (souvent devant l’océan) comme je l’entends :)

 

bain

Le sentiment qui t’animait quant tu as décidé de te lancer?

L’envie de faire bouger les choses, d’ apporter ma pierre à l’édifice du changement et de cesser de râler inutilement (mon sport favoris).
Avoir la chance d’être naît dans un des 10 pays les plus riche du monde, m’a fait prendre conscience de ma part de responsabilité. 
Je ne pouvais pas continuer de reproduire les erreurs évidentes des générations passées. Bien que beaucoup de choses aient très bien marché, beaucoup d’autres sont à corriger, si l’on veut espérer offrir à nos enfants (et à nous même) un monde dans lequel nos valeurs, notre impact sur l’environnement et notre façon de consommer ne nous mènent pas à notre propre disparition.

Le déclic, à quel moment l’action remplace la peur?

C’est comme prendre une vague, il faut savoir arrêter de réfléchir et y aller. 
Bien sûr il est important de bien ficelé son projet, mais il faut provoquer se chance! Aller vers elle.
S’il n’y a qu’une chose que je retiendrai c’est: avoir confiance ! 
En soi, certes, mais en tout ce qui nous entoure aussi. C’est à dire les autres, les situations devant lesquelles nous nous trouvons, les circonstances font que chaque action (bonne ou mauvaise) génère une opportunité.
 
En m’ apprenant à surfer, mon meilleur ami m’a dit quelque chose de très simple: «  ce n’est que de l’eau! » . Oui, ce n’est qu’une peur.

Que signifie pour toi le mot oser?

S’écouter.

Ta philosophie au quotidien face aux nombreux obstacles?

Une idée simple que mon père m’a dite lorsque j’ai rencontré mes premiers obstacles: « Au début du tombera à chaque coups de bâton, puis petit à petit tu apprendras à les voir arriver et à les éviter ».

Tes conseils pour toutes ces personnes qui ont envie mais qui n’osent pas?

Je ne sais pas si je peux me permettre de leur donner des conseils. Mais comme dit plus haut : écoutez vous.

Es tu prête pour de nouveaux défis?

C’est ce qui me stimule au quotidien!

Des regrets, des choses que tu ferais différemment, ou que tu ne ferais pas?

Evidemment, j’ai fais (et fais encore) énormément d’erreurs.
Malgré tout, je suis très fière pour le chemin que j’ai parcouru, fière d’avoir croisé la route de certaines des personnes que j’ai eu la chance de rencontrer, et fière d’avoir tiré des leçons de chacune des mauvaises décisions que j’ai pu prendre. Je suis globalement reconnaissante de chaque choses qui me sont arrivée. 
Cela m’a beaucoup appris.

Un message à faire passer, un rendez vous important avec ta société?

Je serai ravi de rencontrer toutes celles et ceux qui le souhaite, autour d’un verre, le vendredi 15 septembre au Coco Barn Wood Lodge à Hossegor ! Vous êtes toutes et tous amicalement invités!
Découvrez toutes ses créations ici sur son site : BAIN
Version 2
IMG_3737
Version 2
DSC_0942
DSC_0899
DSC_0935
IMG_3740
P1380509Photo par @paysbasque.net
P1380529Photo par @paysbasque.net
IMG_3717
IMG_3742
P1380507Photo par @paysbasque.net
IMG_3735
IMG_3747
P1380514Photo par @paysbasque.net
IMG_3746
Version 2
Photo par @paysbasque.net

Un commentaire sur « Ces filles qui osent, créer sa propre marque de maillot avec Bain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s