Alors on dit fêtes ou féria? Jour J , Bayonne on t’aime en rouge et blanc!

Sacrilège, j’ai parlé de Biarritz, que dis-je j’ai fait une déclaration d’amour à Biarritz à trois jours des fêtes de Bayonne… Moi la Bayonnaise née,  qui a vécu plus de 26 ans dans Bayonne et surtout pour qui les années se comptaient en fêtes de Bayonne. Oui sachez que pour les vrais chaque début d’année se situe fin juillet début août en fonction du calendrier! Parce que les fêtes de Bayonne ce sont cinq jours hors du temps, durant lesquels tout s’arrête. Non je n’exagère rien!

A toi le Bayonnais qui chaque année attend l’ouverture à 22 heures le mercredi pour attacher ton foulard autour du coup, tu sais de quoi je parle. A J-3 en écrivant ces quelques lignes je sens l’effervescence monter. Une grande beuverie? Non, enfin un peu mais pas que. Un moment de partage, de joie, de chants, de danses, de bonne ou moins bonne bouffe et d’alcool… ça oui! La tenue y est pour beaucoup, revêtir son habit de lumière blanc et rouge (si tu ne le savais pas) est l’étape obligatoire. Impossible de ne pas se dire « ça y est, on y est », tu sens toi aussi la joie t’envahir!

Si tu es d’ici et que tu as été bercé par ces cinq jours en rouge et blanc je n’ai pas grand chose à te dire, si une… profite bien et passe le bonjour au roi Léon. Si par contre ce n’est pas ton cas j’ai deux trois petits conseils à te donner.

L’habit de lumière tu te dois de revêtir, pantalon, t-shirt blanc, foulard et cinta ( écharpe traditionnelle faisant partie de la tenue du festayre et s’accrochant autour de la taille) rouge…. On en trouve à tous les coins de rue, tu es sauvé! Ici on accueille tout le monde pour faire la fête quelle que soit l’heure et le quartier. Tu pourras trouver des ambiances différentes en fonction des quartiers justement. Les manèges derrière la mairie, le petit Bayonne pour les courses de vache et pour une fête plus jeune et débridée, puis le grand Bayonne pour les plus « calmes ».

Quoi qu’il en soit ces fêtes sont une véritable institution encrée dans la tradition… oui ça ne rigole plus là, tu sens toi aussi que l’on parle de choses très sérieuses! Viens avec ta bonne humeur, ton envie de profiter et tout devrait bien se passer. les souvenirs y sont généralement mémorables, allez c’est le moment de se préparer pour ces cinq jours, dans quelques heures le décompte sera fait et les cléfs de la ville remises aux festayres, il me reste tout juste le temps de te souhaiter d’excelentes fêtes de Bayonne, et par pitié on dit fêtes, pas féria!!!

A titre d’information tu trouveras ci dessous un petit lexique des mots que tu seras susceptible d’entendre sans trop les comprendre, ainsi que la grande différence entre fêtes et féria!

Banda : formation musicale animant dans les rues les fêtes du Grand Sud-Ouest

Bodegas : bars en plein air ou en caves avec musiques festives

Corso lumineux : défilé de chars décorés, qui attire plus de 350 000 personnes.

Feria ≠ Fêtes

Feria : est une fête locale annuelle, en Espagne et dans le sud de la France, caractérisée par des corridas, des lâchers de taureaux dans les rues, des bodegas et des bandas. En France, le mot a souvent été utilisé pour nommer un cycle de courses de taureaux. Le Sud-Ouest, plus hispanisant que le Sud-Est, a très rapidement confondu feria taurine et fête.

Festayre : fêtard en gascon. Dans le jargon local, participants des fêtes populaires de la région.

Fêtes : période festive du mercredi au dimanche. Tout ce qu’il y a de meilleur dans la tradition basco-gasconne y est représenté : pelote, musiques et danses , courses de vachettes (dont une fictive pour les enfants), défilés de chars, bandas, concerts, bals, toros de fuego, feux d’artifices .

Karrikaldi : en basque, signifie « autour de la rue ». Il s’agit de chants et danses traditionnels basques.

Mascleta  : pyrotechnie aux « accents du sud ».

Musikaldia : récital de musique traditionnelle basque.

Paquito chocolatero : oeuvre musicale espagnole que les bandas du Sud de la France jouent lors des férias et des fêtes, accompagnant les gens qui s’assoient par terre en imitant des rameurs d’aviron.

Peñas : signifie, entre autre, en espagnol un « groupe d’amis ». A Bayonne et dans le sud de la France, ce terme désigne toute société festive et amicale ayant pignon sur rue, englobant même son local ou siège social. A l’occasion des fêtes de Bayonne, les festayres initiés s’y retrouvent entre amis. Près de 3000 personnes sont membre d’une peña à Bayonne.

Réveil du Roi Léon : cérémonial cocasse du « réveil » de sa Majesté.

Tout le programme des fêtes 2017 et source du lexique ici

BONNES FETES DE BAYONNE A TOUTES ET A TOUS

 

80e edition des Fetes de Bayonne
©Marion Vacca
20130725_JD.CHOPIN_8M9F9614
@jd.chopin

c937d8cf9a47c38d2ee340e050e05pour-passer-de-bonnes-fetes-sud-ouest-fait-le-point-sur-tout-ce-que-le-festayre-doit-savoir

2 commentaires sur « Alors on dit fêtes ou féria? Jour J , Bayonne on t’aime en rouge et blanc! »

    1. Ouiiii je me doute… C’est le moment ou les expat’ coupent tous réseaux sociaux, ou sinon ils s’habillent en rouge et blanc à l’autre bout du monde!!! Allez allez l’année prochaine!! Je bois un verre pour toi!
      Gros bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s