Biarritz, est ce que je rêve de toi en été?

« Je rêve de Biarritz en été » nous chantait Sebastien Tellier.  heu il est sérieux? Il a déjà vu Biarritz en été, en plein été? Il nous aurait dit je rêve de Biarritz en avant saison ou pendant l’été indien, là oui, mais en été? Mais qu’est ce qui peut bien le faire rêver? L’impossibilité de se garer, voir même de trouver une place pour étendre sa serviette sur la plage… ou bien les touristes qui le temps d’une semaine ou deux viennent nous apprendre à surfer ou nous donner des conseils sur ce qui peut ou ne peut pas être fait! C’est ainsi que les noms de nos plages sont rebaptisés, c’est vrai qu’avec les consonances basques pour certaines il se peut qu’ils cherchent longtemps « éretèg » non loin de Bidart! L’autre jour c’est une mise en garde contre les ailerons de sa planche qu’un jeune parisien nous a fait… on cherche toujours le requin qui va avec! Et puis la GRANDE QUESTION sur toutes les lèvres « tu es d’ici toi? », bon là plus de doute, il n’y a vraiment qu’un touriste pour demander ça! Phrase d’accroche la plus populaire de la saison estivale et attention si tu as le malheur de répondre oui… tu dois alors connaître et distiller tes bonnes adresses!

C’est donc bien de ça dont il nous parle dans sa chanson, Biarritz en été?  Peut être pas tout à fait. Bon certes c’est compliqué de se garer, il y a beaucoup, beaucoup de monde pour certains qui ne respectent pas grand chose, bon ça ce n’est pas qu’en été! Mais Biarritz ce n’est jamais aussi vivant qu’en été… passé le 14 juillet c’est la transformation… Flotte alors sur la ville un véritable parfum de vacances…. Voilà l’été, voilà l’été… parce que dans le flot des touristes qui affluent du monde entier il y en a certains qui sont des expatriés regagnant leurs terres pour quelques jours ou quelques semaines. C’ est aussi ça Biarritz en été, les retrouvailles sur le sable brûlant, la tournée mythique des bars que l’on appelle pendant l’été « branchés » mais qui évoquent pour nous des souvenirs tellement plus que le simple fait qu’il faille y être vu. On peut manger à toute heure, sortir et danser toute la nuit! Et puis entre nous, quel plaisir d’entendre les conversations de touristes évoquant le pays basque… Il nous font bien rire il faut le reconnaître. Entre les spécialistes des courants marins, ceux qui maîtrisent la culture basque parce qu’ils ont lu un article dans le dernier vanity fair et ceux qui sont « eux même » tout simplement, le florilège des perles de la saison est toujours très attendu début septembre!

Ne sachant plus trop si on en rêve  ou pas de Biarritz en été je vous ai demandé, à vous, locaux, touristes et amoureux de la cote tout simplement si vous rêviez de Biarritz en été… Et sans grande surprise nous sommes en présence de deux camps… Ceux qui ont la chance de vivre ici et qui aiment Biarritz toute l’année… sauf l’été! Quand la ville est authentique, quand les tempêtes viennent lui donner des airs de tragédie, quand au mois de mars on peut avoir une vrai journée d’été! Et puis ceux qui ne connaissent Biarritz qu’en été… Evocation du Paradis le temps de quelques jours de vacances. La ville est alors associée à la découverte du premier gâteau basque, des glaces dégustées le long de la grande plage après avoir passé l’après midi à jouer dans les vagues. On m’a également parlé de coucher de soleil à couper le souffle. Finalement « La Chine » des uns devient le « paradis » des autres!

Alors oui, s’il faut choisir je rêve moi aussi de Biarritz en été, parce que j’ai cette chance de connaître Biarritz toute l’année. Bien sûr que ces km de voitures qui se suivent au ralenti ont le dont de m’exaspérer mais je préfère y voir la prédiction de retrouvailles mémorables… quand on se rend compte que ça doit bien faire un an qu’on ne s’est pas vu… tien l’été dernier! Et puis on a un avantage sur tous les étrangers,  les petites routes inconnues du GPS tout comme les petites plages non recensées dans les guides! Je dois avoir un tempérament assez partageur pour vous « prêter » un petit bout de plage sur ma côte basque. Et ce même s’il vous arrive parfois de débarquer avec votre air arrogant et suffisant chez les banlieusards que nous sommes. Dans ces moments je préfère encore me souvenir ou vous vivez toute l’année et me dire que j’ai de la chance d’être née ici. Allez je vous souhaite à tous un très bel été… de ceux qui vous font rêver!

Alors finalement Biarritz, je t’aime et je rêve de toi, en hiver, au printemps, en été et même en automne. Mais Biarritz je t’attends toujours avec une certaine impatience en été avec ton lot de départs et d’arrivées, pour venir compléter l’album  dédié aux souvenirs de Biarritz en été!

Et vous Biarritz vous l’aimez comment?

31318572844_6cfbd9a3a1_o32121622446_920fd8d1d0_o32121829086_269484931e_o31318369434_0b0e5c521a_o31349911353_7ffbfcbc63_o

10 commentaires sur « Biarritz, est ce que je rêve de toi en été? »

    1. Je te comprends c’est vrai qu’Anglet est magnifique aussi! mais pour avoir beaucoup de vécu personnel avec Biarritz dans ma jeunesse et même maintenant encore cette ville sera toujours unique à mon coeur!
      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager ton amour pour la cote basque!

      Aimé par 1 personne

    1. ha oui le matin à marée basse quand il n’y a personne… ça c’est le vrai paradis! M’en parle pas… c’était tellement bien de pouvoir vivre sa jeunesse ici, une vraie chance!
      Merci beaucoup pour ton commentaire sur biarritz dans lequel je me retrouve plutôt!!

      J'aime

  1. C’est clair que quand t’y vis tu évites à fond la plage l’été et même Carrefour!! Au mon dieu, l’horreur quand le touriste arrive, presque à poil dans le supermarché après la plage et toi tu fais tranquillement les courses après le boulot parce qu’il faut bien manger!
    Les plages moi j’allais plus au sud, les gens connaissent moins, et surtout les plages difficiles d’accès car le touriste avec tous les gamins et le matos n’aime pas passer par les rochers lol. Et quand t’es potes d’autres régions te sortent « on se retrouve à la Grande plage? »… là c’est fou rire assuré
    Avant avec les plaques d’immatriculation aussi tu pouvais vite voir le touriste pour l’éviter car il profite du paysage alors que toi tu dois aller au boulot. Dans tous les cas tu le reconnais le parisien qui en garant sa grosse voiture en créneau pousse bien la voiture de derrière et de devant pour être sûr de rentrer.
    Je pense que le moment le plus comique c’est les fêtes de Bayonne où le touriste te donne des leçons sur quel bar est le mieux, comment faire les fêtes, etc. Des bonnes tranches de rigolades!

    Aimé par 1 personne

  2. Hey. Je me suis reconnue yeahhh yeah baby les couchers de soleil ! J’ai adoré lire ton article si vrai et si détaillé!!!!! Je suis tombée in love de la région basque il y a 4-5 ans si bien que j’ai appelé mon chat par un nom basque et que j’ai acheté un livre « assimil » .. Je trouve que tu as une chance inouïe de vivre dans cette magnifique région avec cette douceur de vivre et ces paysages à couper le souffre, ces bons plats et cette belle coutume. Je suis Seine et Marnaise mais même en été je préfère Biarritz remplie que ma campagne ! De gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s