Vivre à Miami (South Beach) , ça ressemble à quoi?

Que ce soit réellement la première ou pas on garde toujours en tête une image que l’on associe à la découverte d’une nouvelle ville. Je n’échappe pas à la règle, alors en ce qui me concerne je suis à l’arrière du taxi qui me conduit de l’aéroport à mon hôtel sur South Beach. Il fait noir car j’y suis arrivée de nuit, très tard pour la première fois ( Et puis j’apprendrais bien assez vite que le soleil se couche de toute façon très tôt à Miami). Le taxi file à toute allure sur le MacArthure causeway cet immense pont qui surplombe la baie de Biscayne et permet ainsi de relier downtown Miami à South Beach. Il fait environ 5 km 600 de long ce qui me laisse suffisamment de temps pour me retourner et m’adosser sur la planche arrière du véhicule. Les mots ne sont pas assez forts pour exprimer ce que je ressens devant ce spectacle qu’il m’est donné d’admirer. Je comprends que par la lunette arrière de la voiture c’est Miami Downtown qui étincelle dans la nuit. La skyline avec ses building sur éclairés de toutes tailles, donne une impression d’immensité. Mes yeux se perdent dans toutes ces lumières et comme un enfant je garde le front collé à la vitre pour ne pas perdre une miette de ce spectacle avant que d’autres lumières plus colorées ne viennent me plonger dans une toute autre ambiance, plus festive ou l’ouïe joue un rôle tout aussi important. Me voilà alors happée par de la musique à chaque coin de rue… nous sommes maintenant à South beach.〈〉〈

C’est ma rencontre avec Miami et c’est finalement une bonne approche de cette ville de luxe, de rêve, et de tous les excès. Autant de qualificatifs qui illustrent cette station balnéaire pas comme les autres entre splendeur et décadence, toujours dans l’exagération. Dans mon imaginaire et au vu de ce que j’ai pu entendre, j’ai imaginé South Beach tel un écrin,  repère des « stars et célébrités ». Un endroit magnifique ou il fait bon venir se prélasser et profiter de tout ce qu’il se fait de mieux en matière de plages et de fêtes. Si toi aussi c’est l’image que tu as en, grosse erreur. Ocean Drive, la mythique est typiquement l’attrape touriste. Cocktails énormes en mode aquarium et prix qui vont avec, te voilà en mode Miami style, dans l’esprit du toujours plus. Ne pense pas croiser une vrai célébrité, elles ont même déserté le très renommé nicky beach à la mode il y a une décennie, il est maintenant ouvert à tous et au vu de la place qu’il y a, on vous y attend. Alors oui les stars que vous voyez dans les magasines séjournent bien à Miami, mais dans les hôtels luxueux du front de mer et profitent des transats et plages privés des hôtels pour se tremper les pieds dans l’océan. Il règne sur la plage entre les célèbres « lifeguard towels » une ambiance festive en continu. Beaucoup d’alcool, des sonos portatives personnelles, des tentes, des barbecues… Chacun s’accapare un petit espace de la plage pour en faire son lieu le temps d’une journée ou d’une après midi. En vrai south beach c’est ça, puis pour contrebalancer ce clinquant et cette décadence le tout se joue au milieu de bâtiment art déco remarquables, d’une pointe sud clame et très bien entretenue c’est magnifique. Si je ne devais donner qu’un mot pour parler de South Beach, je dirais « bruyant ».

Mais la métropole Floridienne n’est pas que South beach, Miami n’est pas que South Beach. Si je vous dis que les habitants de Miami ne vont que très rarement à South beach, voir pas du tout à moins bien sur d’y travailler ou de devoir s’y rendre pour affaires. Les Américains détestent south beach, tous ces touristes, tout cet excès ils préfèrent le voir de loin, lire les gros titres sur ce qu’il s’y passe ou profiter des retombées économiques drainées par cette affluence de touristes. Alors si Miami ce n’est pas « que » south beach, c’est quoi? C’est la diversité, le mot d’ordre est certainement ce joyeux melting pot dans lequel Américains, Sud Américains, Cubains, Haïtiens, Européens et même Asiatiques tentent de cohabiter. Terre de refuge, terre d’asile,terre de recueil, tous les qualificatifs sont bons pour désigner la pointe sud de la Floride. C’est en quelque sorte la porte d’entrée d’un « nouveau monde », d’une nouvelle chance et de toutes les opportunités. On vient forcément à Miami en quête de quelque chose… La sécurité, l’argent, le climat. C’est ainsi que dans mon Miami à moi je côtoie des Vénézuéliens qui ont fui la brutalité et la dangerosité de leur pays. Entre prises d’otages à répétitions et demandes des rançons, ils ont fui cette insécurité et l’atteinte à leur vie constante. Mais il y a aussi les sud Américains en général, ils sont partis pour vivre le « rêve » Américain et quitter la pauvreté dans laquelle ils vivent, à ne pas confondre avec les Cubains, vous ne vous y tromperez pas, le plus souvent ils sont à la tête de véritables réseaux, ils ont fui la révolution et se sont érigés en maître dans plusieurs quartiers de la ville. Miami appartient clairement aux immigrés en tous genres. Le mélange aurait pu être réussi mais ce n’est pas le cas. C’est ainsi que les quartiers de la ville se sont édifiés autour des différentes nationalités, qui entre elles ne s’apprécient pas vraiment. Pour avoir « tenté » de faire travailler ensemble un black haïtien et un latin, je peux vous assurer que le racisme à de beaux jours devant lui aux Etats Unis, même si heureusement on trouvera toujours des exceptions à cette « règle ».

Je ne vous parle pas ici du Miami de la carte postale, bien évidemment en venant passer quelques jours de vacances, vous ne serez pas confronté à ces luttes de pouvoir et territoire, ces démonstrations de supériorité entre différentes nationalités, néanmoins c’est ce qu’il s’y passe loin de l’effervescence touristique des « beach ». Mais Miami ce sont aussi des endroits remarquables à pratiquer en famille, entre amis et complètement unique… Allez vous perdre un après midi dans les rues de Wynwood aux murs multicolores et à l’ambiance légère et culturelle, pourquoi ne pas profiter du promenoir et de l’infrastructure magnifique du Perez Museum, pour une plage plus calme et très agréable préférez Key biscayne. Car oui c’est un cadre de vie hors du commun au milieu des palmiers avec des températures clémentes toute l’année. Les keys, ou la cote Ouest sont seulement à quelques heures de voiture de Miami… Un endroit paradisiaque je vous dis! Un cadre de vie idyllique pour des enfants… qui ne rêve pas de passer ses weekend et fin de soirées à la plage, toute l’année!

Vous n’êtes pas sans savoir que la métrople Floridienne est également de renommée mondiale pour sa vie nocturne… Ses bars, ses boites, ses roof top et ses promoteurs. Il attaquent dès le milieu d’après midi sur la plage ou rodent sur les pages facebook à la recherche de clientes potentielles pour la soirée! Car Oui, le monde de la nuit est un business rodé qui fonctionne avec ses codes. Ne soyez pas surprises si vous êtes accostées en ville, sur la plage ou sur internet par des promoteurs. Leur travail est de faire rentrer en boite de nuit le plus de filles possible à leur table avec entrées et boissons offertes. N’y voyez que du simple business vous auraient compris que le promoteur est payé au nombre de filles qu’il ramène par soirée! Et comme la vie est ainsi faite sachez qu’une mannequin vaut de l’or à faire entrer! Un vrai business se joue tous les jours dans ce petit périmètre festif.

Entre grandeur et décadence, soirées, plages et business il vous faudra le temps d’appréhender ce mode de vie et commencer à profiter pleinement de Miami qui regorge de trésors en tous genres.

6 commentaires sur « Vivre à Miami (South Beach) , ça ressemble à quoi? »

  1. Très bel article, je rentre de Miami, j’y suis allée pour la première fois il y a deux semaines. J’ai beaucoup aimé l’ambiance, la plage et la luminosité. Tout à fait d’accord avec toi concernant Ocean Drive. J’aurai voulu pouvoir visiter plus de la Floride mais malheureusement je ne suis restée qu’une semaine !
    Bonne journée,
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire et ton retour! C’est tout à fait ça en sortant un tout petit peu des « zones touristiques » on trouve des choses superbes!! J’y adore le ciel et la couleur de l’eau en début daprem midi!!!
      Gros bisous à toi!

      J'aime

  2. Coucou,

    Super article ! Quand on découvre un nouvel endroit, on a toujours l’idée en tête d’une carte postale, parfaite, paradisiaque, mais comme partout, il y a des soucis, ce serait trop beau sinon !

    Néanmoins, ça reste une très jolie ville :)

    Bisous

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Aimé par 1 personne

  3. très bel article
    je ne connais pas encore de coin des Usa
    j aime aussi ces articles où ne parle pas que ce qui brille
    sur un autre sujet j ai vu et adoré Moonlight pour avoir un autre Miami
    pas celui des strass et des paillettes
    trop contente qu ils ai eu des oscars

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Tania! Je n’ai pas vu Moonlight du coup tu titilles ma curiosité! Oui finalement « tout ce qui brille » ce n’est vraiment qu’en apparence… comme souvent!! Tu connais quels endroits des États Unis?
      Bonne soirée!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s