Débuter dans une nouvelle discipline

Je me suis proposée afin de rendre un tout petit service à une copine qui souhaite lancer une nouvelle activité de recenser toutes les questions et problématiques rencontrées lors de la création de mon blog ( et soit dit en passant ils sont tellement nombreux que j’ai du en oublier)!

En écrivant mon mail je me suis rappelée des étapes de ma vie et mes débuts dans des domaines ou activités dans lesquels je ne connaissais rien. Quelle vaste histoire d’entreprendre quelque chose de nouveau! Tout n’est que difficulté et éternel questionnement. On est tous un peu semblable je pense et on regarde son voisin qui affiche une réussite presque insolente avec envie. Mais comment est ce qu’il réussi à faire ça, alors que moi je galère avec si peu!

En fonction de la motivation de chacun, un certain nombre ne passeront pas cette étape et devant le manque de résultat rapide abandonneront la partie avant même de l’avoir tenté.
Il y a ceux qui, plutôt que se démotiver se rappelleront que la super woman d’à coté a commencé dans cette disciple il y a de ça plusieurs années et qu’elle a également dû galérer et peut être plus que nous! Et si dans quelques années on réussissait à faire aussi bien! Quand je me sens incapable d’avancer dans une nouvelle discipline car le palier à franchir et plus élevé que prévu je repense au jour ou je suis montée dans une voiture coté conducteur pour la première fois à l’auto école! Pour faciliter la chose les voitures étaient garées le long d’une immense pente abrupte. Au moment de desserrer le frein à main je me suis dit que je ne réussirais jamais à m’en sortir! Finalement comme tout le monde 25 heures plus tard j’étais lachée en conduite accompagnée et les démarrages en côte n’avaient plus aucun secret pour moi!

Alors en somme débuter dans une nouvelle activité c’est se confronter à ses limites et apprendre continuellement. C’est aussi décider d’avoir le moins de regret possible dans la vie. ça me ramène à cette liste très connue des cinq plus grands regrets établie par l’infirmière Australienne Bronnie Ware. Et en numéro 1 on trouve inlassablement le regret suivant:

«J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu’on attendait de moi», c’est en effet  «quand les gens se rendent compte que leur vie est presque terminée et qu’ils la regardent avec clarté, c’est facile de voir le nombre de rêves qu’ils avaient et qu’ils n’ont pas réalisé.»

Finalement toute nouvelle discipline, tout nouveau challenge ou toute nouvelle confrontation est une façon d’avancer, d’apprendre et de se dépasser soit même. On évolue et petit à petit on tend vers une pratique plus fluide, une meilleure connaissance du domaine et encore plus, une meilleure connaissance de soit et des fois un peu de fierté d’avoir persévéré et réussi des choses qui nous semblaient impossible il y a de ça quelques semaines ou quelques mois!

Le mois de septembre est souvent le moment de prédilection pour se lancer dans de nouvelles aventures, quelles qu’elles soient! Quelles sont les nouveaux challenges que vous vous êtes lancés pour cette année? En ce qui me concerne j’ai beaucoup de progrès à faire dans l’apprentissage de l’anglais, l’amélioration de mon espagnol, l’adaptation à mon nouveau métier et pour les loisirs, travailler ma pratique du yoga! Step by step mais toujours avec envie et le sourire!

Miaritz.

 

 

3 commentaires sur « Débuter dans une nouvelle discipline »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s