Pourquoi est ce que tu pars?

 

Vous pourrez faire tous les classements du monde, m’expliquer qu’à l’échelle mondiale tel lieu sur la planète a été reconnu le plus beau, le plus harmonieux, que ses proportions et caractéristiques y sont parfaites, il n’empêche que mon plus bel endroit du monde je le connais depuis toujours car j’y suis née. D’un point de vu esthétique j’en conviens,le pays Basque n’est surement pas « parfait » l’océan n’y est pas turquoise et meme pire que ça il peut y être dangereux, mais aucun endroit ne me fera plus vibrer que la maison…

L’ensemble des souvenirs de ma vie y ont été écris, tous ces moments qui mis bout à bout écrivent l’histoire de ma vie. Il n’y a rien de simple ou banal devant cette vague qui vient mourrir contre un rochet biarrot car c’est précisément l’endroit ou je me suis baignée pour la première fois. C’est ici que j’ai appris à aimer l’océan, à l’appréhender et à en jouer.

Je peux bien évidemment tomber en admiration devant une nouvelle découverte, ou devant des endroits plus magnifiques les uns que les autres sur la planète, mais mon attachement profond, viscérale reste au pays Basque.

Alors pourquoi tu pars?

Je pars parce qu’enracinée dans les terres qui m’ont vu naitre j’ai arrêté de rêver. Je ne pars pas en quête d’herbe plus verte ou de paradis inconnu, non je pars justement dans l’inconnu, je quitte le moule et les repères qui ont façonné ma vie pour aller à la rencontre de moi même. Dans la routine de mon confort j’ai oublié de vivre dans le présent, de me confronter à la vie, celle qui demande le courage de se dépasser, d’affronter des situations difficles. Entravée par des peurs construites de toute pièces par une société en mal de vivre , j’ai craint pour ma retraite, pour mon niveau de vie, pour mon implication au travail, j’ai craint de ne pas faire tout ce que l’on attendait de moi. Autant de petits cailloux qui sont venus alourdir la besace de mes peurs jusqu’à réaliser que tout ce poids m’empêchait seulement de vivre dans le moment présent, de faire des choix maintenant et ne pas toujours penser au pire au point d’en oublier de vivre… comme si j’allais mourrir demain.

Je ne dis pas de se réveiller un matin et dire « tchao je quitte tout », une vie se construit, se battit mais tu n’es pas obligé de continuer la construction avec la pierre que l’on te tend, tu peux décider à tout moment de changer la physionomie de ta construction. Ne pas attendre la fin de l’édifice pour se dire que finalement ce n’était pas ce que tu voulais.

Je pars parce que tout le monde est maître de son destin, la seule barrière de chaque homme est celle qu’il se crée, alors je suis exactement la ou je veux être quand je réalise que je dois m’investir à fond pour y arriver, et que je respire cette envie de réussir. Sentiment qui n’anime plus le pays que j’aime tant et dans lequel je suis née, alors je pars découvrir et assouvir cette envie qui m’anime. Voila pourquoi.

Une petite citation de circonstance prononcée par un grand champion  qui résume bien tout ça… «Celui qui n’est pas assez courageux pour prendre des risques n’accomplira rien dans la vie.» Muhammad Ali.

Et juste pour le plaisir des yeux quelques photos de la maison en passant par Biarritz, Saint jean de Luz, Guéthary, Hendaye, Bidart…

PicMonkey Photoptpbonne

PicMonkey Photoptpbonne12

PicMonkey Photoptpbonne1

PicMonkey Photoptp9

PicMonkey Photoptp1

PicMonkey Photoptp90

PicMonkey Photoptp10

PicMonkey PhotoPTP7

PicMonkey Photoptp11

PicMonkey Photoptp2

12 commentaires sur « Pourquoi est ce que tu pars? »

  1. Encore une fois de bien jolies photos qui me donnent envie de découvrir cette région ! ton texte est très beau et tu peux être fière de toi, de ce courage, de cette prise de conscience !
    On a forcément un point commun (vu que je suis Auvergnate à la base) le rugby ;-)) bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marilyne, Merci pour tous tes encouragements!! J’adore le petit clin d’oeil pour le point commun!! J’ai vécu la re-monté de bayonne en top 14 aux états unis. C’est dans ces moments qu’on se rend compte de la distance et qu’on aurait bien aimé aller chanter sous le balcon de la marie avec sa ville!!

      J'aime

    1. C’est vraiment gentil et je te remercie pour tous ces adorables mots! Le temps de bien profiter cet été en france ou à miami et vivement que l’on se fasse un apéro, envers et contre les américains à la rentré!!

      J'aime

  2. Ma copine des bancs de la fac, je suis toujours autant émerveillée par toutes tes belles photos .. 😍 Se rajoutent à présent tes textes , c’est super , je t’encourage vraiment à continuer de nous faire partager tes chefs d’œuvres ✨ BRAVO ✨
    PS/ je te rejoints particulièrement sur ta façon de voir le monde , les paysages familiers et les endroits inconnus , riches d’expériences autant les une que les autres 🍭

    Aimé par 1 personne

    1. Coeur coeur coeur et confidences!!! Parce que c’est vraiment du bonheur de partager tous ces moments avec toi et qu’il me tarde de finir notre conversation wathsap en direct… (bonhomme qui pleuuuure de rire).

      J'aime

  3. Quel beau texte. Tu fais bien de partir, pour être heureuse, réaliser tes rêves, te sentir bien. Rien ne t’empêche de revenir. De toute manière nous sommes toujours attachés d’où l’on vient. Je suis de Corse ( née en Bourgogne et vivant à Paris… oui c’est compliqué haha ) et bien mon rêve ultime c’est d’aller vivre en Corse, là où je me sens le mieux mais après je pèse le pour et le contre aussi et du haut de mes 24 ans je ne peux pas me permettre de vivre là bas sans rien ( oui je raconte ma vie aussi mdrr ). En tout cas dans le pays basque ou à Miami tu es et tu resteras toujours la même. Au final c’est juste la destination qui change ^^
    Bisous ma belle

    Carole

    J'aime

  4. C’est tellement bien dit! Et ça me pousse à réfléchir à la façon dont moi-même je vais vivre cette expatriation toute récente. Le départ n’est pas facile, mais le retour ne sera que plus agréable. Et au retour, c’est décidé, il faut que je visite le pays Basque!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s